Unknown - Tentative d’épuisement d’un livre

À l’occasion de l’exposition, LE BAL co-édite avec Filigranes Editions Unknown - Tentative d’épuisement d’un livre

En 2007, Stéphane Duroy publie Unknown, un hymne aux rebelles anonymes et aux exilés. Quelques années plus tard, il refait le livre en déchirant les pages de l’édition originale et une fois terminée la nouvelle mouture, il réitère cette méthode pour fabriquer au fil des ans, plus de vingt-neuf variations différentes, uniques, du même livre.

Que dire de cette revendication déroutante, vertigineuse ? De la volonté affichée de réécrire toujours la même histoire, différemment ? Qu’il fait penser à la recherche d’une vérité et à son contraire, le chaos suprême? Qu’il tient à la fois de l’exercice d’une concentration extrême et d’un dénouement anarchique ? Au début et à la fin d’Unknown, il y a une géographie, d’une part l’Europe et son centre, l’Allemagne, d’autre part l’Amérique du Nord, continent phare, creuset d’exils et de rêves, cimetière d’espoirs déchus et de faillites. Et comme dans toutes les géographies il y a là des rivalités entre centre et périphérie, entre nouveau et ancien monde, et des armées de prolétaires et d’exilés qui vont périodiquement de l’un à l’autre. À l’origine d’Unknown il y a aussi l’éternel recommencement d’une histoire, la délivrance et l’oppression, le dépassement de l’histoire et l’oubli. L’horizon et la perte.

— Ezra Nahmad

Leporello recto verso de 8m
24 x 33 cm, en couleur, couverture toilée, livret de 48 pages Janvier 2017

Édition limitée : 16 exemplaires de tête numérotés accompagnés d’un tirage original au format 18 x 24 cm, numéroté et signé par Stéphane Duroy.