Interview de Martina Bacigalupo à Visa pour l'Image 2011

Le Prix CANON de la Femme Photojournaliste 2010 a été décerné par l’Association des Femmes Journalistes (AFJ) à Martina Bacigalupo pour son projet de reportage "Uganda : The resistance of the forgotten" qui raconte le quotidien d’une femme ougandaise victime de la guerre et, surtout, son incroyable endurance dans sa lutte pour la survie de ses enfants. 

 [[{"fid":"82","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":"","field_folder[und]":"19"},"type":"media","class":"media-element file-default"},"link_text":null}]]

Entre l'armée ougandaise et l'Armée de résistance du Seigneur (la LRA), une guerre fait rage depuis plus de vingt ans, qualifiée de « pire crise humanitaire oubliée au monde ». Aujourd'hui, la Cour pénale internationale a été saisie pour enquêter sur les massacres de civils par la LRA. Je m'appelle Filda Adoch raconte la vie quotidienne d'une femme du district de Gulu et montre les souffrances du peuple du nord de l'Ouganda. C'est aussi l'histoire d'une résistance silencieuse et admirable.

[[{"fid":"81","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":"","field_folder[und]":"19"},"type":"media","class":"media-element file-default"},"link_text":null}]]

  

randomness