Diagonal de l'engagement

21 expositions, 233 artistes, 10 régions, 19 départements

Pour célébrer ses 10 ans, le réseau Diagonal produit un événement national avec le Centre national des arts plastiques (Cnap) qui se déroulera entre septembre 2019 et février 2020. Sous la thématique de « l’engagement », les membres du réseau Diagonal présentent une programmation artistique spécifique s’articulant à partir des oeuvres issues de la collection du Cnap. Cette position « engagée » permet au réseau de poser un constat politique et artistique sur la photographie en France. Cet événement à géométrie variable et polysémique inaugure le principe d’un rendez-vous national tous les 3 ans dont l’objectif est de proposer des visions singulières et plurielles sur la photographie.

Rendez-vous à Arles • 2 juillet – 12h à 13h – Cour Fanton – dans le cadre des Rencontres de la photographie d’Arles • Rencontre publique : «L’engagement en photographie»

  • Avec Pascal Beausse, responsable de la collection photographie du Cnap - Arno Brignon, artiste Erick Gudimard, président du réseau Diagonal, directeur du Centre Photographie Marseille Michaël Houlette, directeur de la Maison de la Photographie Robert Doisneau (Gentilly) Elisa Larvego, artiste - Yves Robert, directeur du Cnap
  • En présence de Marion Hislen, déléguée à la photographie (DGCA, ministère de la Culture)
  • Modérateur : Alexandre Héraud, documentariste et animateur radio

Rendez-vous à Arles • 28 septembre – Quadrilatère de Beauvais

  • Inauguration de la manifestation « L’Engagement » à l’occasion des 10 ans de Diagonal dans le cadre de la 16e édition du Festival les Photaumnales proposée par Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France.

Rendez-vous à Arles • 6 - 11 novembre - dans le cadre de Paris Photo

  • Rencontres publiques en partenariat avec le Cnap.

Le réseau Diagonal dédié exclusivement à la photographie est unique en son genre en France. Seul réseau réunissant des structures de production et de diffusion dédiées à l’image moderne, contemporaine et patrimoniale, il fête ses dix ans d’existence. Une décennie entièrement consacrée à l’image dans toute sa diversité. Cette année est aussi importante pour le ministère de la Culture qui célèbre soixante ans employés à ouvrir l’art sur tous les horizons.

À l’occasion des dix ans de Diagonal, vingt-et-une expositions photographiques vont se tenir dans toute la France, sur le thème fort de l’engagement. Un évènement auquel le ministère de la Culture s’associe car la diffusion de la photographie auprès de tous les publics sur l’ensemble des territoires est une de nos priorités. Ainsi, pour construire chaque exposition, le Centre national des arts plastiques a mis à disposition sa dense et riche collection photographique issue d’artistes nationaux et internationaux.

L’éducation à l’image par la photographie fait partie des orientations chères au ministère de la Culture et le travail mis en place par le réseau Diagonal est essentiel au niveau de la transmission. Ce dernier a mis en œuvre un dispositif dédié à l’éducation artistique et culturelle dans le cadre scolaire et non scolaire afin de toucher l’ensemble des publics novices à venir se frotter à l’univers photographique. Au programme, des ateliers animés par des artistes photographes et des heures de pratiques indispensables pour s’initier. Ce dispositif original vient s’ajouter à ses actions en faveur d’une structuration professionnelle de la filière photographique et la mise en lumière du travail des photographes.

Je souhaite un très bel anniversaire à Diagonal !

Franck Riester, Ministre de la Culture

Il y a en premier lieu l’engagement des auteurs, ceux qui, parfois, partent au loin sur le terrain des opérations et ceux, plus discrets peut-être, qui narrent la vie de tous les jours et les histoires sans bruits. Il y a cette puissante vocation qui les anime et qui les ont poussé, un beau jour, à choisir la photographie pour ne plus la lâcher. Il y a l’engagement pour la cause, le sujet ou l’événement qu’il faut enregistrer, documenter et résolument montrer aux autres. Il y a l’engagement dans l’acte créatif qui dure le temps d’une série ou auquel on décide de consacrer toute sa vie.

Il y a bien entendu l’engagement de ceux qui se trouvent devant l’objectif, les porteurs d’idées, de valeurs, de messages d’espoir ou de cris d’alarme. Ce sont tous ces personnages que l’on découvre à travers des photographies et qui nous montrent que dans nos sociétés humaines, des actes isolés ou puissamment fédérateurs prennent toujours racine pour s’opposer, dénoncer, avancer sans jamais renoncer.

Et puis il y a l’engagement de tous les acteurs de l’image, ceux qui arrivent bien après la prise de vue, ceux qu’on ne voit pas, qui ne montrent pas mais qui donnent à voir. Ceux- là ont choisi d’œuvrer par passion du médium, empathie pour les causes et goût profond des pratiques artistiques. Ces acteurs du milieu culturel comme on les appelle, sont les forces vives des lieux de création, de production, de projection, de monstration, d’édition, de conservation et ils sont à l’origine de tous ces projets de fond à l’économie pourtant bien fragile.

Pour l’ensemble des individus qui composent cette «chaîne de l’image» (sujets photographiés, photographes, diffuseurs, éditeurs, etc.) le temps n’est pas compté, le manque d’argent ne bride pas les réalisations et les difficultés n’interdisent ni le partage d’idées, ni le plaisir des rêves.

L’Engagement rassemble rencontres, débats, expositions monographiques (Sammy Baloji, Philippe Bazin et Christiane Vollaire, Jürgen Nefzger, Wolfgang Tillmans) ou thématiques (l’enfermement, la famille, l’immigration, la politique, la survie des artistes, etc.) pour porter les parcours et les paroles parfois militantes de toutes les figures qui incarnent les images photographiques, derrière le viseur ou devant l’objectif. L’Engagement prétend rendre non seulement ces images visibles mais également audibles.

Un tel propos induisait une multitude de points de vue. Un tel sujet méritait un déploiement à grande échelle. Le réseau Diagonal, qui célèbre en 2019 ses 10 années d’existence, et le Cnap se sont associés pour donner toute l’ampleur et la profondeur nécessaires à un événement qui a pour vocation d’être le premier du genre :

21 expositions réparties sur l’ensemble du territoire hexagonal, un croisement de regards et un maillage d’interrogations, des confrontations d’experts du médium et plus de 400 œuvres exposées.

L’engagement est le premier volet d’une manifestation nationale du réseau Diagonal et de partenaires invités visant à faire état de la création photographique.

Michaël Houlette Secrétaire du réseau Directeur de la Maison de la Photographie Robert Doisneau