Le geste de la création | Chapelle de la Charité à Arles

Une table-ronde a réuni à la chapelle de la Charité d'Arles plusieurs artistes et éditeurs.
Sous forme d'interactions, les interventions autour de la table – Iris Brosch, Naïade Delapierre, Mia MacFarlane, Zineb Mezzour et Uta Tiggesmeier – et celles du public étaient passionnantes.

Table-ronde du 8 juillet 2022, Chapelle de la Charité d'Arles organisée par Photographie.com et les Rencontres photo de Marrakech.

PERFORMANCE /RENCONTRE /TABLE-RONDE
Vendredi  8 juillet à 18h>19h
Modération Didier de Faÿs
Avec :

Zineb Mezzour
L'artiste maroco-suisse Zineb Mezzour expérimentée dans les data scientifique, est peintre, photographe et céramiste. Mezzour révèle un univers mystérieux aux couleurs d'azur où l'expression de la nature occupe le premier plan. Sa signature, la cellule dendritique, nous plonge dans un monde microscopique et organique. Sa pratique se concentre essentiellement sur le mouvement continu de la nature et la recherche de la réaction chimique et instantanée entre différents éléments.
La démarche de Zineb Mezzour repose sur plusieurs concepts qu'elle nous invite à expérimenter : lâcher prise, embrasser le vide, faire confiance aux mouvements de la vie et s'ancrer dans l'instant présent.

Naïade Delapierre
Franco-libanaise, Naïade Delapierre est diplômée de l'École des beaux-arts de Toulouse. Cette artiste conçoit l’ensemble de ses projets artistiques comme une entrée dans des environnements immersifs réinterprétés par la danse. Naïade Delapierre a fait de son corps l’outil de son art, de ses mouvements une écriture du vivant. Comme l’exprime Marie-Claude Pietragalla, Naïade Delapierre libère dans ses performances dansées son corps de la matière. Elle en fait le réceptacle d’un vertige quand s’éprouve plus intensément l’énergie de la vie, quand se goûte sa puissance fondatrice.

Iris Brosch
Photographe et vidéaste de renommée internationale, Iris Brosch tisse son concept féministe dans des images profondément intrigantes pour explorer les champs d'action, de jeu et d'utopie possibles. Dans le cadre de "Tableaux Vivants", Iris Brosch utilise un langage métaphorique complet, emprunté aux mythes grecs et à leurs versions transformées à travers l'histoire de la littérature et des arts. Inspiré par des peintures historiques, le spectateur est immédiatement entraîné dans une narration captivante et des images profondément intrigantes, motivées par la littérature, l'art et l'histoire. Elle suggère des références apparemment ludiques de la Renaissance et du Baroque en incorporant un large éventail de métaphores, de symboles et de gestes allégoriques.

Mia Macfarlane
Mia Macfarlane américano-suédoise est née en Afrique du Sud. diplômée du MICA (Maryland Institute College of Art) et du London College of Printing. Elle commence son parcours comme artiste peintre et expose en solo dans plusieurs galeries en Europe et aux Etats Unis. Mia était directeur artistique de Downtown Magazine à New York avant de rejoindre en France le magazine IRK, une publication internationale axée sur la mode, la beauté, l'art et la culture. Mia incite à repousser les limites créatives et intellectuelles.

Uta Tiggesmeier
Uta Tiggesmeier est sculpteuse et un graveurse qui vit et travaille à Londres et à Arles.
Enfant, elle a grandi en Allemagne dans une ferme. Elle tirait de l'énergie et du réconfort en touchant des objets dans la nature ou en se trouvant simplement dans des espaces spécifiques. Aujourd'hui, elle crée des images de réconfort. Des figures anthropomorphes et hybrides, des gardiens totémiques, qui transmettent une force vibrante dans leur posture droite et leur puissante immobilité. La forme et les sensations haptiques sont essentielles à son travail, car elles ont le pouvoir d'éveiller des réponses émotionnelles primitives par la mémoire du toucher. L'utilisation de matériaux opposés (métal, bois, verre, jesmonite) souligne la dualité de toutes les formes de vie : féminin-masculin, fort-fragile, profond-léger, nourricier-destructeur, inanimé-vivant.

 

 

Une table-ronde a réuni à la chapelle de la Charité d'Arles plusieurs artistes et éditeurs.
Sous forme d'interactions, les interventions autour de la table – Iris Brosch, Naïade Delapierre, Mia MacFarlane, Zineb Mezzour et Uta Tiggesmeier – et celles du public étaient passionnantes.