Dengue : territoires épidémiques | Adrienne Surprenant

Une mélopée de prières récitées par une trentaine de personnes entre les murs décrépits de l’hôpital Hajrat Shah Ali Bagdadi marque le deuil du jeune Maruf, 8 ans. « Il avait du sang qui sortait des yeux, des oreilles, de la bouche… du sang, du sang, du sang », relate à grand-peine sa mère éplorée, entourée par ses proches et des collègues. Son enfant, auparavant en bonne santé, est l’une des 17 victimes de la pire épidémie de dengue à Dhaka, Bangladesh, depuis l’an 2000.

La dengue est le virus transmis par les moustiques le plus répandu dans le monde. Il affecte 390 millions de personnes par années et tue près de 70 personnes par jour. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) classe la dengue dans son top 10 des menaces à la santé mondiale en 2019.

Entre octobre 2018 et février 2019, j’ai documenté les causes et conséquences de la dengue dans quatre régions du monde. Au Bangladesh, pays le plus vulnérable aux changements climatiques, la population de la capitale augmente sans cesse, ce qui amplifie les risques d’épidémie. À La Réunion, département français d’outre-mer, l’épidémie de dengue de 2018-2019 est contenue à grand-peine, malgré les moyens et efforts des autorités sanitaires et de la société civile. Au Brésil, pays avec le plus grand nombre de cas documentés de dengue, des recherches sur les moustiques et des tests de vaccins se poursuivent malgré un climat politique tendu. Dans le Sud Pacifique, la Nouvelle-Zélande tente de protéger son île de l’apparition des moustiques vecteurs, dans une région où la dengue est endémique.

En 70 ans, la population des moustiques Aedes Aegypti et Aedes Albopictus, vecteurs du virus, a augmenté de 9,1 % et 11,1 %. Leur territoire s’est élargi, poussé par l’urbanisation excessive, les changements climatiques et la mondialisation. Le trafic aérien, qui a augmenté de plus de 6 % en 2018 facilite son expansion. La dengue est aujourd’hui présente dans 128 pays, et menace 40 % de la population mondiale.

Lorsqu’il se présente sous sa forme grave — le plus souvent lors d’une seconde infection d’un sérotype différent —, ce virus peut provoquer une chute des plaquettes et une fièvre hémorragique.

Pour l’instant, il n’existe aucune cure. Les symptômes sont traités à coup de paracétamol et d’hydratation. Un vaccin a été développé par l’entreprise pharmaceutique française Sanofi Pasteur, mais après la mort de plusieurs enfants vaccinés aux Philippines, l’OMS a recommandé d’en faire une utilisation restreinte. Le vaccin Dengvaxia est approuvé dans une vingtaine de pays où la dengue est endémique et depuis décembre 2018, dans l’Union européenne.

Adrienne Surprenant

Adrienne Surprenant est une photographe canadienne basée en République Centrafricaine. Après des études en photographie commerciale, elle a orienté sa pratique vers la photographie documentaire. Elle travaille sur des problématiques environnementales et sociales.

Son reportage sur le canal interocéanique au Nicaragua, a été exposé à l'édition 2015 de Visa Pour l'image et son récent travail sur la sécheresse au Zoom Photo Festival au Canada. Membre du Collectif Item et de Women Photograph, elle fait partie du top 2017 de "30 under 30 women photographers" de Photo Boite.