Riding the silent storm | Rémi Chapeaublanc

« The Silent Storm » c’est une tempête que j’ai traversé il y a de nombreux mois. Une tempête silencieuse, car les vagues qu’elle a provoquées n’étaient pas directement perceptibles. Ces événements traumatisant qui pavent notre vie nous bouleversent, et invariablement nous changent. Les états émotionnels que l’on traverse, impuissant, sont extrêmement divers, mais souvent dans un paroxysme constant, épuisant. Cette scène intérieure tumultueuse laisse alors place à un certain calme, lorsque le temps commence à faire son œuvre, mais les souvenirs, la douleur, restent là.
C’est au cours d’un voyage avec mon frère, qu’au milieu du lac Khuvsgul que nous traversions à chien de traineau, que ces émotions me sont réapparues. J’ai commencé à photographier ces paysages hors du temps, et ce faisant j’ai revécu progressivement le traumatisme survenu de nombreux mois auparavant. D’abord désarçonné, hésitant à arrêter cette expérience aussi vite qu’elle avait commencé, j’ai décidé d’aller au bout de ce processus de réconciliation.
Riding the Silent Storm est une série de paysages, et pourtant une série totalement intérieure, qui montre des émotions, mes émotions, sans pudeur. Chaque cliché est une expérience en lui-même, un état que j’ai revécu lors de ce voyage.